Retour page d'accueil

Pleure en quelques mots


Pleure est un village situé dans le département du Jura, à 20 km au Sud-ouest de Dole.

En bordure de la grande plaine bressane, il fait partie du canton de Chaussin et de la Communauté de Communes de la Plaine Jurassienne.

Ses habitants sont  les Pleurois et les Pleuroises.
La commune s'étend sur 5,1 km² et compte 420 habitants (recensement 2006).


Bonne visite


Avec une densité de 82,8 habitants par km², Pleure a connu une nette hausse de 21,4% de sa population par rapport à 1999.
Entouré par les communes de Sergenon, Chêne-Bernard et la Chaînée-des-Coupis, situé à 213 mètres d'altitude, la commune est baignée par deux petits cours d'eau la Dorme et le Roselet.


Pleure quel drôle de nom !


Le nom de Pleure a une origine incertaine, plusieurs versions coexistent :
Le terme latin «Pluvia» signifiant «marécage» pourrait être à l''origine du nom à moins que ce ne soit les innombrables pettes sources «pleurant» sur la commune.


Pleure est la seule commune de France à porter ce nom. Mais il existe une commune «Pleurs» en Champagne.


Liens utiles

























 Localisation


Pour se rendre à Pleure :       www.mappy.fr

Pleure est situé dans le Jura, dans le canton de Chaussin à :


22 km de  DOLE (direction Lons le Saunier)

35 km de LONS LE SAUNIER

68 Km DE DIJON

80 km de BESANCON




Lecture
RalentirPauseAccélérer
40 images/min
 

 Un peu d'histoire


Situé en Séquanie, le village de PLEURE a une origine lointaine.

Il semblerait que la région ait été occupée depuis l''époque néolithique. Des mardelles ( cavités ) présentent dans la région, seraient d''origine de l'âge du fer. Les Sarrasins auraient occupé la région et y auraient laissé des traces( le puits Sarasin que l''on peut encore voir dans certaines fermes.)
 

Le nom « PLEURE » viendrait de pleurer à cause des nombreuses sources qui coulent et des points d''eau (étangs) L'origine étymologique est incertaine


Quant à la création du village, il pourrait avoir été édifié par les moines de l'ancienne abbaye de Mouthier en Bresse


Au moment des grandes invasions, vers 900, la région est sous la protection des Germains mais garde son indépendance, d'où le nom de Franche Comté ou Haute Burgondie. Quand les habitants de Pleure furent ils affranchis ? nulle trace du traité. Jusqu'à la révolution, les habitants de Pleure furent sous la domination du Prince d'Isengheim, seigneur de St Laurent Laroche (près de Lons)


On trouve le mot Pleure en1329 dans un titre et également en 1429, on parle de « la forte motte de Pleure » qui devait certainement abriter la demeure du seigneur des lieux

Pleure a donc du avoir son château sur « la forte motte » mais il aurait été détruit entre 1336 et 1346 lors des guerres que se livrèrent les barons comtois et le duc de Bourgogne.



La seigneurie de Pleure s'éteignit en 1852 date à laquelle les habitants rachetèrent les terres du village par l'intermédiaire de Joseph Adline, cordonnier.


L'église actuelle fut terminée en 1818 sur les bases d'une chapelle dédiée à St Laurent. La paroisse comprenait Pleure, le Hameau de Rougeagues, la Chaînée des Coupis, et Chênes Bernard. Les villages de Sergenon et du Chalonge y furent intégrés en 1700 et les Essards de Condé jusqu'en 1751. La paroisse faisait partie de la Grande Paroisse de Mouthier. Elle est desservie maintenant par un curé domicilié à Chaussin. De fière allure, elle possède certains objets classés.


Pleure a fait partie du canton de Chaussin puis de Rahon et à nouveau de Chaussin.


En 1851 pleure comportait 625 habitants. Au XIX° siècle, il y avait beaucoup de petits commerces et artisans et des moulins dont un à deux tournantes. De nombreux étangs parsèment le territoire de la commune.

La Maison d'Ecole a été construite en 1861 par messieurs J B Recouvreux et Claude François Ganet. Elle pouvait accueillir 100 élèves en 1880 !


Au début du XX° siècle, le village possédait encore artisans et plusieurs commerces. Une grande foire se tenait à la Reppe et la gare avait un grand trafic de bestiaux et de bois. Les fermes se comptaient par dizaines.

 
Service proposé par Circum - Powered by MagicSite